Echauffourée lors d’une intervention policière près de Perrefitte

Les faits se sont déroulés à la mi-janvier sur la route en direction des Ecorcheresses. L’information est rapportée ce matin par le quotidien jurassien. Lors d’une intervention, deux agents de la police cantonale bernoise ont remarqués qu’un homme sentait l’alcool. Un test d’alcoolémie a révélé qu’il avait un taux supérieur à 0,5 pour mille. Les agents ont alors voulu l’emmener à l’hôpital pour une prise de sang.

Le bûcheron affirme que les agents voulaient laisser ses deux fils handicapés sur place. Il s’y est refusé. Une bagarre aurait éclaté après qu’une agente ait fait usage de son spray au poivre. Elle aurait ensuite braqué son arme en direction du chien du bûcheron. Les 3 protagonistes ont été blessés suite à cette altercation.

Contacté ce matin, le porte-parole de la police cantonale bernoise confirme l’échauffourée, mais conteste la version des faits donnée par le bûcheron. Selon Olivier Cochet, la situation s’est envenimée parce que l’homme souhaitait se rendre à l’hôpital au volant de sa voiture alors qu’il présentait un taux d’alcoolémie supérieure à la limite autorisée. Les agents n’auraient pas non plus braqué d’arme sur l’animal.

Le bûcheron a pris un avocat. Il envisage de porter plainte. Du côté de la police cantonale bernoise, on se réserve le droit de porter plainte pour entrave à l’action de la police.  /ve

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.