Le CAF veut une centrale d'appels urgents à Bienne

Une centrale bilingue d'appels sanitaires urgents localisée à Bienne, le 144! C'est le voeu exprimé mercredi par le Conseil des affaires francophones du district de Bienne.
 
Le CAF s'inquiète du projet de centrale interjurassienne qui, selon lui, n'apporterait, pour la population bilingue de Bienne, aucune amélioration sensible. Ce projet a été mis en consultation par la direction de la Santé publique du canton de Berne.
 
"Dans le cas précis - explique le CAF - la logique interjurassienne s'accomode mal des réalités sur le terrain. La population biennoise doit pouvoir compter sur une centrale d'appels dans sa langue".
 
Tout pousse le CAF à soutenir la variante d'Ambulance Région Bienne et du Centre hospitalier biennois pour une centrale à Bienne. Le Jura privilégie une centrale commune au Jura et au Jura bernois pour la gestion d'appels.
 
Le calendrier prévoit la mise en oeuvre d'un tel projet cet automne déjà.
 
Le CAF a tenu à relayer également l'opinion du Conseil-exécutif quant à la succession, dans une année environ, de l'actuel préfet suppléant à la préfecture de Bienne, le romand Philippe Garbani. Le canton de Berne est d'avis qu'un francophone devra lui succéder le jour où Philippe Garbani prendra sa retraite courant 2011. Le Conseil des affaires francophones se dit aujourd'hui satisfait par cette prise de position cantonale./ame
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.