Prise d’otage autour de JuraEole

éolienneL’association régionale Jura-Bienne et le canton du Jura tenaient mercredi soir leur deuxième séance d’information sur le projet JuraEole, à Saignelégier. Le projet vise à limiter le mitage du territoire en matière d’éoliennes dans la région interjurassienne. Une société en partenariat public-privé doit être créée pour coordonner les projets éoliens, si les communes du Jura bernois et du Jura adhèrent à l’idée. Il s’agit de maximiser les retombées financières pour toute une région en cas d’implantation d’éoliennes, en minimisant les impacts.
 
 
 
Débat au point de départ
 
Le projet présenté, la vingtaine de participants à la séance d’information de JuraEole s’est vue proposer l’ouverture de la discussion. Une discussion qui a rapidement tourné au pugilat verbal. Nombre de riverains des éoliennes de Saint-Brais ou du Peuchapatte ont dit leur agacement envers les turbines industrielles. «Il faut résoudre le problème et arrêter de noyer le poisson. Il faut démonter les éoliennes existantes aux Franches-Montagnes» , a noté un habitant de Saint-Brais.
 
 
Le délégué cantonal à l’énergie pris à partie
 
«Je remets en question votre aptitude à gérer ce dossier» a lancé le même riverain de Saint-Brais au délégué jurassien à l’énergie. Lequel a réaffirmé que la politique énergétique 2035 du canton du Jura prévoyait beaucoup de types d’énergies renouvelables, dont les éoliennes.Une participante a ensuite tancé le représentant du canton du Jura : «Vous voulez venir dormir chez moi avec le bruit des éoliennes?!»
 
 
Quelques questions sur JuraEole
 
Au final, quelques questions ont été posées à propos de JuraEole. Notamment à propos du financement du projet. André Rothenbühler, le secrétaire régional de l’association Jura-Bienne, a expliqué qu’il était prévu chaque commune investisse un franc par habitant par année pendant quatre ans pour financer le projet s’il voit le jour, ainsi qu’une dépense unique de cinq francs par habitant pour une société d’investissement. Il a par ailleurs souligné que JuraEole devait permettre davantage de transparence dans les projets éoliens et allait prendre au sérieux les problèmes sécuritaires et sanitaires posés par les turbines. /lba
 
 
 
Prochaines séances d’information:
 
Le 27 avril à 19h30 à la halle de gymnastique de Chevenez
Le 9 mai à 19h30 à la Societ’halle de Moutier
Le 17 mai à 19h30 à la salle du Conseil de ville de Delémont
Le 18 mai à 19h30 à la salle du Battoir à Diesse.
Partager
Link

Galerie photos liée

21.08.2013
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.