Delémont imagine son CREA

Une salle de spectacles, mais aussi la bibliothèque, la ludothèque, la Maison de l’enfance et des services administratifs… C’est ce que le Conseil communal de Delémont veut faire entrer dans le CREA. Rappelons que depuis le retrait du canton de Berne du projet de Centre interjurassien d’expression des arts de la scène l’été dernier, le Jura compte se lancer seul dans l’aventure.
 
 
Une version plus chère que la précédente
 
Mais Delémont mettrait aussi la main au porte-monnaie, en premier lieu parce que le site retenu est celui du Ticle. La commune (ici l'urbaniste Hubert Jaquier et le maire Pierre Kohler) envisage le CREA comme un trait d’union entre le secteur gare et la vieille ville, et compte réunir en son sein plusieurs institutions socioculturelles. Interrogé sur le coût du projet tel qu'imaginé dans le rapport, Pierre Kohler évoque 30 à 40 millions, à répartir entre canton, commune et partenaires privés éventuels.
 
Cette somme dépasse largement ce que le canton avait initialement prévu d'investir dans le CREA. Pour rappel, à l'heure où le projet était encore interjurassien, le rapport prévoyait une somme de 31,5 millions, revue à la baisse par la suite et fixée à 25 millions. Delémont se disait alors prête à prendre 5 millions à sa charge; restaient donc encore 20 millions à se partager entre Berne et le Jura.
 
 
Un investissement justifié
 
Mais si le projet qui séduit Delémont aujourd'hui coûte plus cher, Pierre Kohler explique que c'est la part de la commune qui va augmenter, pas celle du canton. Un tel investissement est justifié, selon lui, par l'intégration des institutions socioculturelles delémontaines au bâtiment, mais aussi par le dynamisme de la ville, et la perspective de hausse de la démographie, liée à l'arrivée prochaine de nouvelles entreprises.
  
Un calendrier a été esquissé: constitution d’un comité de pilotage et d’une commission d’étude cette année, concours de conception-construction l’année prochaine, projet et devis définitifs ainsi que décision des autorités en 2013 et 2014, et début des travaux en 2015. /lbe
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.