Franz Weber vole au secours des opposants au Safety car

L’avenir du «Safety car» se jouera devant la justice. Un recours a été déposé contre ce projet de circuit automobile qui doit voir le jour à Vendlincourt.
Ce recours fait suite à une dizaine d’oppositions, toutes levées par le Service de l’Aménagement du Territoire.
 
Des habitants du village, Helvetia Nostra ou encore la Fondation pour la protection et l’aménagement du territoire: en tout, treize oppositions avaient été déposées auprès du Service de l’Aménagement du Territoire. Ils rejetaient le plan spécial «Sur la Charmille» qui donne les bases légales à la création de ce circuit. Le SAT ayant levé toutes les oppositions au début de l’été, les opposants se sont regroupés pour réagir.
 
 
Plusieurs opposants, un seul recours 
 
Un recours contre cette décision a été envoyé par Helvetia Nostra la fondation de Franz Weber. Une dizaine d’habitants se sont joints à cette démarche.
 
Actuellement, le recours est étudié par le Service de l’Aménagement du Territoire, qui a demandé un délai jusqu’au 27 octobre. Ensuite la balle sera dans le camp de la Chambre administrative.
 
En février, les habitants s’étaient prononcés - lors d’une votation - en faveur du circuit automobile; mais au final, c’est la justice qui tranchera. /fq.
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.