La Police bernoise inquiète face à la violence au stade

La situation de la sécurité dans le Canton de Berne est restée pratiquement inchangée cette année. Le président du conseil exécutif Hans-Jürg Käser et le Commandant de la police Stefan Blättler ont présenté ce matin à Thoune le rapport de la police cantonale bernoise. Le hooliganisme figure parmi les principales préoccupations.

«On ne peut pas continuer ainsi. Il est inacceptable que des milliers de policiers suisses doivent intervenir chaque week-end autour des stades à cause de quelques fauteurs de trouble.» Hans-Jürg Käser veut empoigner le taureau par les cornes. Il réclame une volonté politique claire pour agir et définir des règles. Un discours repris par le Commandant de la Police. Stefan Blättler a tout de même relevé avec fierté le déroulement exemplaire des Championnats du monde de hockey sur glace à Berne ce printemps.

Délits en baisse
 
Il constate que dans l’ensemble, la situation de la sécurité est stable par rapport à 2008. Le nombre de délits a globalement diminué de 6% à l’image des voies de faits, délits contre la vie ou sexuel. En revanche, les infractions contre le patrimoine, comme les vols ou escroqueries, ont augmenté de 10%.

Le bilan des neuf premiers mois de 2009 est relativement positif au niveau de la circulation routière à l’exception du nombre de morts qui a augmenté. Les accidents liés à l’alcool ont reculé, un résultat interprété comme les premiers fruits de l’action conséquente qui a été menée.

Le chef de la police bernoise a tenu à relever le manque de policiers. Pour lui, la situation n’est plus supportable à longue échéance vu l’abondance des tâches dévolues aux forces de l’ordre. Hans-Jörg Käser abonde dans le même sens. Il espère engager 25 policiers dans le courant de l’année prochaine. /rce

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.