La fin des double mandats sans contre-projet à Bienne

Les Biennois se prononceront cet automne sur l'initiative du groupe Passerelle qui demande la fin des double mandats à Bienne pour les conseillers municipaux. Le contre-projet du Municipal, débattu jeudi soir au Conseil de ville, n'a pas vraiment convaincu. Le modèle à trois variantes a globalement été jugé trop complexe.
 
Les conseillers de ville qui, majoritairement, ont également rejeté l'initiative de Passerelle, ont décidé de laisser le peuple seul juge. Soit les Biennois approuvent la fin des double mandats, soit ils les confirment en votant le statu quo. Actuellement deux conseillers municipaux sur quatre occupent un siège dans un autre parlement, l'un au Grand Conseil, l'autre au National.
 
Une motion urgente a également été déposée par deux députés radicaux à propos de la future centrale d'appel urgents, qui fait actuellement l'objet d'un tiraillement entre Bienne, Berne et le Jura. Les conseillers de ville biennois Peter Moser et Pierre-Yves Grivel demandent, à l'attention du Grand Conseil bernois, une analyse d'un expert "neutre, indépendant et insensible à la question jurassienne". Cette analyse devrait prendre notamment en compte le bilinguisme de la région biennoise. / ame

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.