Le canton de Berne serre la ceinture jusqu'au dernier trou

ArgentLe canton de Berne a dévoilé son plan d'austérité pour les prochaines années. Le Conseil-exécutif veut économiser 277 millions de francs en 2012 pour faire face à la détérioration des finances cantonales. Des baisses d'impôt, les charges supplémentaires liées à la révision de la loi sur l'assurance maladie et le nouveau régime de financement des soins devraient peser sur les finances cantonales. Des mesures d'allégements, présentées lundi, sont prévues jusqu'en 2015 et n'épargneront aucun domaine.
 

Un paquet jugé sévère mais encore supportable

Au total, le plan d'économies du Conseil-exécutif bernois comporte cent quarante-six mesures, un paquet jugé "sévère, mais encore supportable" par le gouvernement. Ce dernier reconnaît qu'il y aura une baisse sensible des prestations publiques dans tous les secteurs. Parmi les mesures proposées, le financement des soins hospitaliers baissera avec la mise en oeuvre "optimisée" de la planification des soins, pour une économie de près de 80 millions de francs l'an prochain. Au niveau de l'instruction publique, le pensum sera réduit d’une à deux leçons à l’école obligatoire, soit un équivalent de cent postes à plein temps. Soulignons encore une baisse des efforts en matière d’intégration des étrangers, un report de la création de trente postes au sein de la police cantonale, la coupe de la subvention allouée à RJB, ou encore la réduction des rénovations des routes, et des prêts d’investissements à l’agriculture, ainsi que des prêts versés pour le tourisme et le développement régional. /iqu+lba
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.