Les Spectacles français veulent faire cavalier seul au Palace

Roland Villars - Spectacles françaisLes Spectacles français ne veulent plus d'un cinéma dans le Théâtre Palace de Bienne. Roland Villars, le président du Conseil de fondation de la FTEF (Fondation du théâtre d'expression française) a présenté lundi un nouveau projet de gestion du Théâtre Palace par les Spectacles français dès 2012.

Ce rapport fait état d'une incompatibilité manifeste entre le cinéma Palace (géré par Cinevital S.A.) et le Théâtre Palace. L'acoustique et les sièges sont notamment mis en cause, car ils ne répondent pas aux besoins du Théâtre. Selon ce rapport, le nettoyage des loges laisserait à désirer. Par ailleurs, il est reproché à Cinevital de ne verser que 7000 francs de location annuelle à la Ville, alors que les institutions qui sous-louent le Palace en plus des Spectacles français, - l'Orchestre symphonique, le Théâtre Bienne-Soleure et Groovesound -,  assument les 143'000 restants.

Le Théâtre Palace, qui abrite aussi le cinéma du même nom à la rue Wyttenbach, appartient à la Ville de Bienne depuis le 1er janvier dernier, date à laquelle la société Théâtre Palace SA a été dissoute. Une motion déposée au Conseil de ville biennois voudrait en faire une maison de la culture francophone. Les Spectacles français partagent cet avis, mais ne souhaitent pas rester sous le même toit que le cinéma. La Ville doit décider cette semaine de l'utilisation du Palace qui doit faire l'objet de rénovations pour un montant de 2,5 millions.

Le débat s'annonce d'ores et déjà intense autour de l'avenir du Théâtre Palace S.A.

Les Spectacles français ont par ailleurs présenté leur nouvelle saison. Elle fera l'objet d'une séance publique, lundi soir, dès 18h. Programme ici /iwr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.