Les jouets épargnés par la crise

Le marché suisse du jouet semble résister à la crise sans dommage. Evalué à quelque 877 millions de francs au total pour cette année, il devrait même dépasser le niveau atteint en 2007.
 
Pour l'Association suisse des jouets, les économies touchent plutôt le budget des vacances ou l'achat d'une nouvelle voiture.
L'an prochain, cette tendance positive devrait se poursuivre, en Suisse. En 2009, la branche compte sur une augmentation de 2% de son chiffre d'affaires.
 
Si la situation semble positive en Suisse, elle l’est moins au niveau international. Pour Eric Devreux, directeur général Hasbro - le deuxième fabricant de jouets dans le monde - la situation est tendue sur plusieurs marchés, asiatiques notamment. D'ailleurs le principal concurrent d'Hasbro a dû licencier près de 1000 collaborateurs.
Du côté d'Hasbro, dont le siège est à Delémont, il n'y aura pas de réduction du personnel, tient à affirmer Eric Devreux. /fq
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.