Mesures de contrainte plus sévères pour les mineurs

Le canton de Berne veut pouvoir mieux taper sur les doigts des jeunes délinquants. Le Gouvernement bernois met en consultation une nouvelle loi pour pouvoir restreindre la liberté des jeunes placés en institution. Consignation en cellule jusqu’à 7 jours, fouilles, contrôles d’urine, immobilisation forcée et spray au poivre… autant de mesures qui pourraient venir rejoindre l’arsenal des outils à dispositions des institutions, cantonales ou privées, qui s’occupent de jeunes qui ont été condamnés à des peines dans le canton de Berne. /tsc

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.