Une cellule anti-catastrophes dans le Jura bernois

Cédric MafilleUn service de piquet pour les crashs d’avion ou encore les alertes à la bombe dans la région. Depuis février, un chef d’intervention sanitaire rattaché à l’Hôpital du Jura bernois peut être engagé sur une grande catastrophe à n’importe quel moment.
 
La cellule du Jura bernois – composée de trois personnes dont le responsable Cédric Mafille – contribue à gérer les situations extraordinaires sur le terrain et coordonne les efforts avec les partenaires engagés, notamment la police et la protection civile.
 
Le financement est assuré conjointement par l’Hôpital du Jura bernois et le canton de Berne. Le service de piquet pour le Jura bernois incombait auparavant à la centrale biennoise. /fra
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.