La limite d'âge pour l'accès à l'alcool en question

«Le vin et la bière ne sont pas seulement des produits enivrants qui posent problème, ils font également partie de la société et de la vie sociale».
 
C’est ce qu’écrit le Conseil-exécutif dans sa réponse à une motion qui veut autoriser l’accès à l’alcool seulement à 18 ans. Le gouvernement bernois propose de transformer cette motion en postulat.
 
Des limites confuses ?
 
Boissons alcooliques distillées ou non, «la distinction n’a aucun sens». Pour les motionnaires en effet, c’est la quantité qui compte, pas le flacon. Le gouvernement bernois préconise des mesures préventives et des interdictions pour lutter contre l’alcoolisme… il reconnaît que la situation actuelle peut sembler confuse avec deux limites d’âge: 16 ans pour l’alcool, 18 ans pour les boissons distillées…
 
Des interrogations
 
Toutefois des questions sont en suspens, relève l’exécutif bernois. Un relèvement de l’âge limite amènerait-il les jeunes à une consommation plus raisonnable? Le canton de Berne pourrait-il faire cavalier seul alors que les cantons voisins continueraient d’appliquer un âge limite à 16 ans?
 
Toute modification de la loi sur l’hôtellerie et la restauration nécessite une réponse à ces questions, conclut le gouvernement bernois, qui propose au Grand Conseil l’adoption sous forme de postulat. /ts
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.