Bilan mitigé au terme de la saison

Bilan mitigé au terme de la saison

Photo: Keystone

Les deux semaines de chasse haute en Valais ne satisfont pas le service cantonal de la chasse. Les nemrods n'ont pas abattu assez de cerfs. Une chasse complémentaire sera organisée pour réduire la population de cervidés.

Le prélèvement de cerfs est insuffisant, communique mercredi l'Etat du Valais. La diminution du cheptel de cervidé est primordiale pour la préservation des forêts protectrices. Les chasseurs ont tiré 1600 bêtes alors que l'objectif était fixé à 1800.

Les causes de la diminution de cerfs tirés, les chasseurs en avaient prélevé 1758 l'an dernier, ne sont pas encore clairement définies. La présence permanente de loups dans certaines régions du canton peut jouer un rôle.

En plus des prédations, le loup a pu interférer sur la répartition géographique du gibier qui s'est retrouvé dans des endroits inhabituels parfois peu propices à la chasse, estime le canton. L'hypothèse sera vérifiée avec les comptages du printemps 2017.

Chasse spéciale

D'ici là, le canton organisera une chasse spéciale pour prélever des cervidés là où les populations sont trop importantes. L'enjeu est le rajeunissement des forêts de protection qui représentent 87% des espaces boisés du canton.

Les cerfs sont friands de bourgeons et d'écorces, empêchant ainsi le développement de jeunes arbres. La réduction du cheptel est prioritaire. Le canton investit annuellement 20 millions de francs pour entretenir des 'forêts de protection souvent vieillissantes qu'il s'agit de rajeunir.'

Pour les autres animaux, les chasseurs ont tiré 2600 chamois, 240 de moins que l'an dernier. De nouvelles modalités de chasse en certains endroits, la création de nouveaux districts francs et peut-être la présence de loups expliquent cette baisse.

Les chevrettes, femelles du chevreuil, ont en revanche été plus nombreuses à tomber sous les balles. Plus de 500 animaux ont été abattus contre 300 l'an dernier. Le résultat contribuera à un meilleur ratio entre mâles et femelles. Le canton se félicite d'avoir autorisé le tir d'une deuxième chevrette.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.