Des mesures d'économie controversées

Des mesures d'économie controversées

Photo: Keystone

Les mesures d'économie des finances valaisannes ne sont pas toutes accueillies à bras ouverts. La commission parlementaire chargée du dossier donne un préavis négatif à un des trains de mesures à trois semaines des débats parlementaires.

'Le débat au Grand Conseil sera animé', a estimé le président de la commission Beat Eggel (PDC) vendredi lors d'une conférence de presse. Il n'a pas été possible, en commission, de trouver un consensus, même si chaque membre est sur le fond convaincu que des économies sont nécessaires.

Par six voix contre cinq et deux abstentions la commission proposera au Grand Conseil le rejet d'un paquet de mesures d'économies d'un montant total de 35 millions de francs. Mais ce préavis n'enterre pas le projet, a précisé Beat Eggel.

Au plenum de décider

La balle est dans le camp du Grand Conseil. Le président de la commission n'exclut pas un consensus en plénum. Mais il faudra des convergences de vues entre les groupes politiques. Ou alors modifier la manière de voir les choses.

Le paquet de mesures s'entend actuellement comme un tout. Il s'agit de l'accepter dans sa globalité ou de le refuser. Impossible de ne renoncer qu'à l'une ou l'autre mesure.

Or ce sont justement quelques mesures qui provoquent la controverse, en priorité celles qui touchent plus directement le porte-monnaie du contribuable: déductions fiscales, financement des assurances-maladie.

La commission a buté sur ces écueils. Si le Grand Conseil rencontre les mêmes difficultés, il risque de manquer environ 35 millions de francs dans un train de mesures d'économie d'un montant total de plus de 120 millions de francs. 'Les budgets futurs seraient difficiles à faire', estime Beat Eggel.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.