La gauche lance sa campagne pour l'initiative « Sortir du nucléaire »

La gauche lance sa campagne pour l'initiative

Photo: Keystone

L'énergie nucléaire est dangereuse et doit être abandonnée, a argumenté l'alliance qui soutient l'initiative populaire des Verts 'Sortir du nucléaire'. Elle a lancé mercredi sa campagne en vue de la votation le 27 novembre.

Le texte des écologistes réclame la mise hors-service de Beznau I un an après le feu vert du peuple, alors que les quatre autres centrales devraient être fermées dès qu'elles atteindront l'âge de 45 ans, soit au plus tard en 2029. L'énergie qu'elles produisent devra être remplacée par des énergies renouvelables.

Dans les faits, la centrale de Beznau 2 et de Mühleberg, construites en 1972, devraient aussi être débranchées en 2017. A noter que les BKW, l'exploitant de Mühleberg, a décidé de la fermer en 2019 pour raisons économiques.

Pour l'alliance, la stratégie énergétique 2050, adoptée pendant la session d'automne par le Parlement, est un pas important en faveur des énergies renouvelables, mais elle ne va pas assez loin. Le paquet interdit la construction de nouvelles centrales nucléaires, mais ne prévoit pas d'arrêt de celles qui sont déjà en fonction.

Pour les partisans de l'initiative, c'est prendre un risque irresponsable et inutile pour la population. Les conséquences d'un accident en Suisse seraient inimaginables, car la région est très peuplée.

Le délai de 2029 pour l'arrêt de la dernière centrale laisserait assez de temps aux pouvoirs publics pour planifier l'approvisionnement en électricité via les énergies renouvelables.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.