Le vin suisse délaissé par les consommateurs

Le vin suisse délaissé par les consommateurs

Photo: Keystone

Les Suisses délaissent la bouteille: l'année passée, ils ont bu moins d'alcool par rapport à 2013, confirmant une tendance à la baisse, a indiqué lundi la Régie fédérale des alcools. C'est notamment le vin suisse qui est moins consommé.

En 2013, plus de 53 millions de litres vin rouge helvétique avaient été consommés, contre 48 millions en 2014, précise la Régie dans sa statistique. Quant au blanc, il fait également grise mine: sa consommation recule de 4 millions de litres, de 53 à 49 millions.

Les Suisses ont préféré boire du vin étranger, dont la consommation tant de blanc que de rouge augmente légèrement. Toutefois, ils ne parviennent pas à compenser le recul de vins indigènes. En tout, les Suisses ont donc avalé en moyenne 35,1 litres de vin en 2014, soit un de moins par rapport à l'année précédente.

Le recul touche également les alcools forts. En 2012, près de 12,4 millions de litres avaient été consommés, contre un peu plus de 12 millions de litres de whisky, goutte et autres spiritueux en 2014.

Seuls la bière et le champagne continuent d'être ingurgités à quantités égales. La bière reste d'ailleurs un alcool très prisé en Suisse, avec 55,8 litres bus par habitant en 2014.

Après une brève embellie en 2013, la consommation d'alcool en Suisse diminue à nouveau, commente la Régie. Ces nouveaux chiffres confirment donc la tendance qui se dessine depuis plusieurs années.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.