Les 187 membres de l'OIT réunis à Genève pour l'avenir du travail

Les 187 membres de l'OIT réunis à Genève pour l'avenir du travail

Photo: Keystone

L'avenir du marché de l'emploi dans le monde est débattu à Genève. La 105e Conférence internationale du travail, qui rassemble les représentants des 187 Etats membres de l'OIT, a débuté lundi et va durer jusqu'au 10 juin.

Les délégués doivent prendre connaissance du rapport du directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT). Près de 10'000 milliards de dollars seront nécessaires pour atteindre l'objectif d'éradiquer la pauvreté dans le monde d'ici 2030, selon le document de Guy Ryder présenté mi-mai devant la presse à Genève. Un tiers de ce montant ne pourra être obtenu qu'avec des emplois de qualité.

Plus de 300 millions de personnes en Afrique restent sans emploi décent ou sans protection sociale, a fait remarquer au début de la réunion la présidente de la 105e Conférence, la ministre sud-africaine du travail. 'Une croissance économique sans emplois n'a pas de sens pour nous tous', a-t-elle également affirmé.

Près de 2 milliards de personnes vivent avec moins de 3,10 dollars par jour. Soit un peu plus de 35% de la population des pays émergents et en développement, un taux réduit de moitié dans les 25 dernières années.

Plus de 4000 représentants des gouvernements et des partenaires sociaux doivent se pencher notamment sur l'emploi des jeunes, les chaînes d'approvisionnement mondiales, le travail décent dans les Etats fragiles ou encore l'impact de la Déclaration de l'OIT de 2008 sur la justice sociale. Les délégués doivent aussi approuver des amendements au code de la convention du travail maritime.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.