Les dix domaines skiables européens les plus chers sont en Suisse

La bonne nouvelle pour les amateurs de sports d'hiver: les tarifs des abonnements restent stables pour la plupart. La mauvaise nouvelle pour les résidents suisses: ils paient les prix les plus élevés d'Europe.

En prévision de la saison de ski qui approche, une application allemande pour téléphone multifonctions ('Schnee und Mehr - Der Atlas') recense les tarifs des 50 domaines de sports d'hiver les plus appréciés des Alpes. Elle révèle que les dix destinations les plus chères se trouvent toutes en Suisse. En haute saison, le forfait de ski de six jours y coûte partout plus de 300 euros (326 francs).

En tête de liste figure la région de Zermatt (VS)-Val d'Aoste (I), avec un prix de 463 francs pour un adulte. L'abonnement permet toutefois d'emprunter des pistes à cheval entre la Suisse et l'Italie. Les 2e et 3e rangs sont occupés respectivement par Zermatt-Cervinia (434 francs) et Zermatt (380 francs).

Suivent les destinations Engadine - St-Moritz (GR) et Quatre Vallées-Verbier (VS), qui facturent toutes deux 370 francs. L'abonnement le moins cher parmi les stations suisses examinées est le 'Superpass', qui donne accès, pour 333 francs, aux régions Alpes vaudoises, Gstaad et Adelboden-Lenk (BE).

Petite consolation pour les amateurs suisses de glisse: la majorité des stations n'augmentent pas leurs tarifs, contrairement à ce qui est constaté à l'étranger. Grâce à l'évolution des taux de change, la Suisse devient même un peu plus avantageuse pour les hôtes de l'étranger.

L'association faîtière Remontées Mécaniques Suisses (RMS) a indiqué récemment que plus de 70% des stations ne relèveront pas leurs tarifs ou prévoient même de les baisser. De plus, il existe des domaines où une famille de deux adultes et deux enfants pourra continuer à skier pour moins de 120 francs la journée.

La France la plus chère en zone euro

En Europe, pour la saison 2016/17, le forfait de six jours augmente en moyenne de 2% pour atteindre 271,70 euros (295,50 francs), selon l'application. La saison passée, l'augmentation avait été de 5%.

En dehors de la Suisse, c'est en France que les tarifs sont les plus élevés. Les domaines de Chamonix, Les Arcs et Trois Vallées se situent peu en dessous de 300 euros. Suit au 14e rang le domaine italien Dolomiti Superski (314 francs), qui précède celui de 'Party-Mekka Ischgl' (308 francs), le plus cher d'Autriche.

Dans la plupart des autres stations autrichiennes, l'abonnement de six jours revient entre 280 et 290 francs. Les domaines allemands d'Oberstdorf-Kleinwalsertal et Zugspitze sont relativement avantageux, avec des tarifs entre 240 et 250 francs.

Mais dans ces stations, le nombre de kilomètres de pistes disponibles est nettement moins élevé que par exemple dans le domaine franco-suisse des Portes du Soleil (285 francs), qui rivalise avec Trois Vallées, en Haute-Savoie (F), pour le titre de plus grand domaine de ski du monde.

Pistes sûres, beaux paysages

Auprès de Suisse Tourisme, on n'accorde guère de crédit aux classements qui ne se basent que sur les prix. André Aschwanden, son porte-parole, évoque de vastes études internationales qui montrent 'que les destinations suisses de sports d'hiver se distinguent en comparaison européenne dans plusieurs catégories, comme par exemple la sécurité des pistes, les paysages, l'authenticité des sites ou les conditions favorables pour les familles'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.