Les dons via un support numérique augmentent de 30%

Les dons via un support numérique augmentent de 30%

Photo: Keystone

Les Suisses passent de plus en plus par le numérique pour leurs dons à des oeuvres de bienfaisance. Même si elle reste encore très marginale, la part de recettes online des organisations à but non lucratif est passée de 1,69% en 2013 à 2,24% l'an dernier, soit +32,7%.

C'est ce qui ressort d'une étude sur le fundraising numérique publiée mercredi. L'enquête a été menée auprès de 140 organisations par RaiseNow, Amazee Metrics et getunik, trois agences spécialisées dans le marketing digital. Pour Marco Zaugg, directeur de RaiseNow, cette évolution va se renforcer au vu des progrès de la numérisation.

La carte de crédit est le moyen de paiement le plus populaire pour les dons en ligne. Elle est utilisée pour la moitié d'entre eux. Mais cela dépend beaucoup des organisations: pour les 'classiques', le bulletin de versement à commander en ligne est souvent privilégié. En revanche, les plateformes de crowfunding (financement participatif) passent plutôt par la carte de crédit ou des moyens de paiement par la poste.

Les Suisses font leurs dons online de préférence du lundi au vendredi de 10h00 à 14h00. Le week-end en revanche, les versements chutent drastiquement.

Plus de 170'000 dons d'un volume de 15 millions de francs pour les années 2013 et 2014 ont été évalués. L'étude n'a pas pu prendre en compte tous les paiements en ligne comme ceux effectués par l'e-banking; elle n'a considéré que les transactions ayant été enregistrées sur un formulaire du site de l'organisation. La part de dons en ligne est donc sensiblement plus grande.

Les Suisses ont déboursé au total 1,7 milliard de francs en 2014 pour les oeuvres de bienfaisance, soit environ 1 million de francs de plus qu'en 2013.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.