Les élections présidentielle et législatives reportées en Haïti

Les élections présidentielle et législatives reportées en Haïti

Photo: Keystone

Les élections législatives et présidentielle prévues dimanche en Haïti ont été reportées par le Conseil électoral provisoire (CEP), a-t-il indiqué dans un communiqué lundi soir. Cette décision intervient alors que des irrégularités sont invoquées par l'opposition.

Aucune nouvelle date n'a été fixée pour la tenue de ces scrutins. Le délai imparti est pourtant très limité: selon la constitution, la rentrée parlementaire est prévue le 11 janvier et la passation de pouvoir entre Michel Martelly et son successeur doit se tenir le 7 février.

'Aucune nouvelle date n'est encore retenue officiellement', a précisé Roudy Stanley Penn, le porte-parole du CEP. 'Nous sommes dans l'attente du travail de la commission d'évaluation électorale pour être en harmonie avec ses recommandations', a-t-il précisé.

Jovenel Moïse, le candidat soutenu par le président haïtien sortant Michel Martelly et Jude Célestin, ancien dirigeant d'une agence gouvernementale, sont arrivés en tête du premier tour de l'élection présidentielle du 25 octobre. Or l'opposition dénonce depuis des semaines des fraudes massives au profit de M. Moïse.

Crise démocratique

Jude Célestin a refusé de faire campagne avant la création d'une commission indépendante pour enquêter sur ces accusations. En réponse aux revendications de l'opposition, le président Michel Martelly a décrété jeudi la création de cette 'commission d'évaluation électorale'.

Depuis la fin de la dictature des Duvalier en 1986, Haïti connaît une crise démocratique émaillée de coups d'Etat et d'élections contestées qui fragilisent son développement économique. Le pays est encore marqué par le terrible séisme de janvier 2010, qui avait fait plus de 200'000 morts.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.