Les inégalités salariales entre les sexes reculent

Les inégalités salariales entre les sexes reculent

Photo: Keystone

Dans le secteur privé, les différences de salaires entre hommes et femmes ont poursuivi leur baisse entre 2008 et 2012. Plus de 40% de ces inégalités salariales restent cependant inexpliquées.

'Au niveau des emplois publics, 38,8% de ces différences de traitement n'ont pas d'explication', a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

En 2012, les salariées du secteur privé ont gagné en moyenne 21,3% de moins que leurs collègues masculins. En 2008, la différence se chiffrait à 25%. Les employées de la Confédération, des cantons et des communes ont perçu 16,5% de moins que leurs homologues masculins.

Bas salaires réservés aux femmes

Ces disparités s'expliquent en partie par un niveau de formation différent, une fonction moins élevée dans la hiérarchie ou encore un nombre inégal d'années de service. Les postes tout en haut de l'échelle hiérarchique sont ceux qui présentent le plus d'inégalités salariales, souligne l'OFS.

Les écarts varient fortement en fonction du domaine d'activité. Dans le secteur des banques et des assurances, ils atteignent 34%, contre 11% dans l'hôtellerie-restauration.

Les bas salaires concernent plus la population féminine que les hommes. En 2012, près de deux postes sur trois avec un salaire brut mensuel inférieur à 4000 francs étaient occupés par des femmes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.