Les perspectives s'éclaircissent lentement, selon le KOF

Les perspectives s'éclaircissent lentement, selon le KOF

Photo: Keystone

Après une année 2015 difficile, les perspectives s’éclaircissent pour l’économie suisse. Le produit intérieur brut ne progressera toutefois que de 1% cette année en raison de la faible conjoncture internationale et des ajustements dus à l’appréciation du franc.

Le taux de chômage s’accroîtra légèrement en 2016 pour atteindre 3,5%, puis 3,6% l'année prochaine. Les prix poursuivront leur baisse cette année, selon le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, qui a publié mercredi ses prévisions conjoncturelles du printemps.

Alors que de nombreux secteurs de l'économie suisse ont souffert l'année passée, notamment les branches exportatrices à cause de la force du franc, l'horizon se dégage lentement, selon l'institut zurichois. Grâce à l’amélioration progressive de la situation conjoncturelle chez les partenaires commerciaux, l’économie domestique devrait ainsi reprendre pied.

Si la situation n’est plus aussi sombre à l’exportation, c’est grâce à la légère dépréciation du franc suisse par comparaison à la situation du premier semestre de 2015. Mais comme les impulsions en provenance de l’étranger restent faibles pour les exportateurs suisses, la situation demeure tendue. Le KOF prévoit néanmoins une hausse des exportations de 2,1% cette année et de 2,9% en 2017.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.