Les véhicules du groupe VW sont devenus jusqu'à 53% moins chers

Les véhicules du groupe VW sont devenus jusqu'à 53% moins chers

Photo: Keystone

Les prix en ligne des modèles neufs et d'occasion du constructeur automobile allemand Volkswagen ont diminué en Suisse depuis l'éclatement du scandale des moteurs diesel truqués. Même les véhicules non impliqués subissent un effet de recul, selon une étude.

La baisse des prix vaut surtout pour les véhicules diesel, a constaté le comparateur de prix Comparis. Celui-ci s'est attaché à analyser les prix dans les annonces parues sur son portail. Il s'est d'une part arrêté sur les modèles diesel concernés produits entre 2009 et 2013, et d'autre part sur ceux équipés d'un moteur à essence.

Les modèles diesel directement concernés par le scandale ont vu leur prix chuter de 30% en moyenne jusqu'à fin mai, avant de se stabiliser jusqu'à mi-août à un niveau de prix inférieur de 26% comparé à il y a un an.

Le scandale a eu des répercussions immédiates sur les prix des modèles VW. Les Audi, Seat, Skoda et véhicules utilitaires VW, qui figurent aussi dans le giron du mastodonte aux douze marques, ont réagi plus tardivement.

Cette situation est 'certainement' due 'au fait que dans un premier temps, il n'était pas clairement établi que, en dehors de VW, d'autres marques de la maison Volkswagen étaient également touchées par le scandale', analyse la porte-parole de Comparis Manuela Rimlinger, citée dans le communiqué.

Dommages de réputation

Les prix des modèles diesel touchés par le scandale ont en moyenne baissé de 20% entre août 2015 - soit un mois environ avant que le scandale n'éclate - et février 2016. Sur un an, le recul moyen est de 26%, avec un notable -53% pour la VW Golf, dont le prix avait déjà fondu de 31% en février.

La valeur de la VW Polo, dont le prix avait connu une hausse de 42% entre août 2015 et février de cette année, n'augmentait ce mois plus que de 2% sur un an. Enregistrée en hausse de 6% entre août 2015 et février dernier, la somme à débourser pour acquérir une Audi A3 est maintenant en recul de 23%.

Les dommages en termes de réputation se sont aussi répercutés sur les automobiles non concernées par le 'dieselgate'. Les prix des véhicules à essence ont baissé en moyenne de 6% entre août 2015 et février 2016. La Skoda Superb avait alors notamment perdu 45% de sa valeur, la VW Passat 42%.

Si les prix étaient remontés entre mars et juin pour ce type de motorisation, le regain ne s'est pas poursuivi: à mi-août, les prix ont à nouveau légèrement baissé pour être 10% inférieurs par rapport au même mois de l'année précédente. Le prix de la VW Passat a désormais baissé d'un quart par rapport à août 2015, celui de la Skoda Superb de 6%.

Tendance déjà perceptible en novembre

'On peut partir du principe que la baisse de prix est liée au scandale, mais aussi au lancement de divers nouveaux modèles', conclut Manuela Rimlinger.

Comparis avait déjà analysé en novembre les prix des modèles de véhicules touchés en Suisse. Il indiquait alors que la valeur des occasions avait diminué en moyenne de 466 francs sur sa plate-forme. Quelque 8572 petites annonces faites du 24 juillet au 13 novembre avaient été utilisées pour mener cette analyse.

Pour rappel, le groupe Volkswagen a admis en septembre 2015 avoir installé un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution sur 11 millions de véhicules équipés de moteurs diesel EA189 de par le monde, afin de faire apparaître ces derniers moins polluants qu'ils ne le sont vraiment. Pas moins de 128'802 d'entre eux ont été mis en circulation en Suisse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.