Lidl et Aldi, gagnants de la bataille de la distribution en Suisse

Lidl et Aldi, gagnants de la bataille de la distribution en Suisse

Photo: Keystone

Le commerce de détail est à la peine en Suisse. En 2015, la branche a connu sa plus forte baisse des 25 dernières années. Seuls Aldi et Lidl sortent du lot. Les ventes de produits non alimentaires sont en recul, tandis que celles de l'alimentation stagnent.

Le commerce de détail a généré l'année dernière un chiffre d'affaires global de 95,4 milliards de francs en Suisse. Comparé à 2014, il s'agit d'une baisse de 2,2 milliards de francs ou 2,3%, a indiqué Thomas Hochreutener, responsable du commerce de détail chez GfK Suisse, lors d'un colloque mardi à Zurich.

La baisse est principalement à mettre sur le compte des distributeurs spécialisés dans le 'non-food'. Dans le commerce à distance, soit en ligne et par correspondance, les ventes ont progressé de 7% sur un an, à 7,2 milliards de francs. Cette évolution positive se fait au détriment du commerce 'stationnaire', c'est-à-dire des magasins, estime M. Hochreutener.

Manor a enregistré une baisse de ses ventes en magasins de 2,9%. Cette chute vient principalement du repli de 5% du chiffre d'affaires du rayon habillement. Ochsner-Dosenbach, leader en Suisse des chaussures et des articles de sport, a perdu 5,8%. Manor et Dosenbach-Ochsner ont notamment dû baisser leurs prix l'an dernier pour contenir le tourisme d'achat en raison du franc fort.

Aldi et Lidl gagnent des points

L'année 2015 a aussi eu ses gagnants. Lidl a vu ses recettes progresser de 9% à 870 millions de francs. Aldi a pris 2,5% sur un an, à 1,8 milliard. Ensemble, les deux discounters allemands détiennent 2,8% de parts de marché. Autre spécialiste du discount, Denner, filiale de Migros, a vu ses ventes stagner à 3 milliards de francs.

Migros reste le numéro un du commerce de détail avec un chiffre d'affaires de 14,4 milliards de francs (-1,1%), Coop suit avec 13 milliards (-1,3%), suivi de Denner, Manor et Aldi Suisse. Lidl est 12e.

La situation ne va pas en s'arrangeant. Au cours des cinq premiers mois de 2016, le recul du commerce de détail a atteint 1%. Pour l'ensemble de l'année, GfK anticipe une baisse de 2%. L'alimentation devrait continuer à stagner tandis que le 'non-food' devrait se replier de 3 à 4%.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.