Mars rappelle des barres chocolatées produites aux Pays-Bas

Mars rappelle des barres chocolatées produites aux Pays-Bas

Photo: Keystone

Le géant américain du chocolat Mars a ordonné mardi le rappel de ses barres chocolatées et confiseries, notamment des Mars et des Snickers, dans 55 pays. Un consommateur a trouvé un 'bout de plastique' rouge dans un produit. La Suisse est aussi touchée.

Ces rappels concernent principalement l'Europe mais également d'autres pays comme le Sri-Lanka et le Vietnam. En revanche les Etats-Unis ne sont pas concernés, a indiqué à l'AFP une porte-parole de Mars pour les Pays-Bas, Eline Bijveld.

'De ce que nous savons, 55 pays sont concernés', a-t-elle détaillé. Tous les produits visés sortent de la même usine de Veghel, au sud des Pays-Bas et destinés à l'exportation. Elle n'a pas souhaité divulguer la liste complète des pays touchés.

Mais la Suisse en fait partie, a indiqué à l'ats la filiale helvétique. 'Afin de satisfaire aux critères de qualité les plus exigeants, Mars Suisse a décidé, par mesure de précaution, de procéder au rappel des produits chocolatés'.

Des millions de produits

L'opération porte sur des millions de produits, même si Mars n'a pas communiqué de chiffre total. Pour les seuls Pays-Bas, il concerne 4 millions de barres. Le groupe américain a en outre refusé de préciser les retombées financières de ce rappel.

Le 8 janvier, un consommateur en Allemagne a trouvé un petit bout de plastique rouge dans un Snickers. Mars a mené l'enquête et découvert que la barre en question avait été fabriquée à Veghel et le bout de plastique incriminé provenait de filtres protecteurs utilisés dans l'usine.

'Nous enquêtons pour savoir ce qui s'est passé précisément, mais nous ne pouvons pas être sûrs qu'un bout de plastique rouge (similaire) ne se retrouve pas également dans d'autres produits de la même ligne' de production, a expliqué Mme Bijveld.

D'où ce gigantesque rappel 'volontaire' et 'par précaution', même si 'le risque n'est pas très élevé à l'heure actuelle', selon elle.

Différentes gammes

En Europe, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie, la Belgique, l'Espagne et beaucoup d'autres font partie de la liste des pays affectés. 'Il s'agit d'un incident isolé et strictement délimité', a assuré néanmoins Mars en France.

Selon les pays, le rappel touche différentes gammes de produits, avec différentes dates de péremption. En Suisse par exemple, ce sont les barres Mars dont la date limite de consommation est comprise entre le 4 septembre et le 16 octobre. Les Snickers avec une date limite entre le 3 juillet et le 21 août, des paquets de miniatures à consommer entre le 10 juillet et le 11 septembre sont aussi concernés.

Enfin, le rappel vise aussi les bonbons 'Celebrations' aux dates de péremption situées entre le 19 juin et le 21 août ainsi que les minis Milky Way qui affichent une date limite au 2 octobre.

Se manifester

'Nous voulons éviter que les clients qui ont acheté un de ces produits ne le consomment', a déclaré Mars Allemagne, 'nous avons délibérément choisi une plage de production très longue pour nous assurer que tous les produits potentiellement concernés seront rappelés'.

Les consommateurs en possession de barres incriminées sont invités à se manifester auprès de Mars, par téléphone ou sur Internet. Le site de la société n'était toutefois pas accessible mardi dans la journée.

Une première

Mars Inc. est un géant américain de l'agroalimentaire, non coté et très secret. Connu pour ses confiseries, il fabrique aussi entre autres du riz (Uncle Ben's) et des pâtes, de la nourriture pour animaux (Whiskas) et des boissons.

Il réalise plus de 30 milliards de dollars de chiffre d'affaires par an et joue dans la cour des grands du secteur agroalimentaire aux côtés de Kraft Foods et Nestlé. C'est la première fois que Mars doit rappeler des produits fabriqués dans son usine de Veghel, ouverte en 1963, et qui emploie 1200 personnes.

Le groupe possède également une fabrique en France à Haguenau (Alsace), une à Viersen dans l'ouest de l'Allemagne qui produit quelque 10 millions de 'snacks' par jour, ou encore une en Pologne.

'Mars est en contact étroit avec les autorités sanitaires pour s'assurer que toutes les dispositions légales entourant le rappel sont respectées', a assuré mardi la filiale allemande.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.