Médias: Axel Springer a vu son bénéfice net grimper de 32% en 2014

Médias: Axel Springer a vu son bénéfice net grimper de 32% en 2014

Photo: Keystone

Le groupe allemand de médias et internet Axel Springer a vu son bénéfice net grimper de 32% l'an dernier, notamment à la faveur d'une cession. Les résultats publiés mercredi reflètent également la forte croissance de ses activités numériques.

Le chiffre d'affaires de l'éditeur du tabloïd Bild s'est apprécié de 8% à 3,04 milliards d'euros (3,26 milliards de francs) et les activités numériques en représentent dorénavant 53%. Leur part est même de 72% dans l'excédent brut d'exploitation (Ebitda), ressorti en hausse de 12% à 507 millions d'euros.

Le bénéfice net s'est établi à 236 millions d'euros, gonflé par la cession d'une part dans le site immobilier iProperty. Sans cet effet exceptionnel, il a tout de même progressé de 9%.

'Axel Springer est aujourd'hui véritablement une maison d'édition numérique', a commenté dans le communiqué le patron Mathias Döpfner. 'Au cours de cette année nous allons continuer à investir dans notre expansion dans le numérique'.

Cessions dans la presse

Le groupe s'est progressivement détaché de beaucoup de ses activités presse, en cédant des magazines et des journaux régionaux, et investit depuis quelques années à tour de bras dans internet, avec une prédilection pour les petites annonces (immobilier, emploi). Il mise aussi sur un modèle exclusivement payant pour les versions en ligne de ses publications. Et il a racheté la chaîne télévisée allemande d'information N24.

Axel Springer table pour 2015 sur 'une poursuite de la croissance du chiffre d'affaires et des bénéfices'. Les recettes publicitaires, notamment sur internet, vont compenser le recul des ventes de journaux et magazines. L'Ebitda est attendu en hausse de 8% à 9%.

Pour 2014 Axel Springer, coté à la Bourse de Francfort mais dont les héritiers dui fondateur Axel Springer sont actionnaires majoritaires, propose un dividende stable à 1,80 euro par titre.

Discussions en Suisse

Axel Springer et Ringier envisagent par ailleurs de fusionner leurs activités dans les magazines suisses. Les deux groupes ont signé en décembre une déclaration d'intention en ce sens. La société commune Ringier Axel Springer Medien Schweiz réunirait notamment 'L'Hebdo', 'L'Illustré', 'Edelweiss' et 'PME Magazine'. Elle comprendrait aussi le quotidien 'Le Temps'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.