Médiatisation grandissante de la finale des combats de reines

Médiatisation grandissante de la finale des combats de reines

Photo: Keystone

La finale nationale des combats de reines, qui se déroule ce week-end à Aproz (VS), connaît un engouement médiatique grandissant. L'édition de cette année sera retransmise en direct par cinq chaînes de télévision.

Les retransmissions ne se limitent pas aux frontières suisses. Cette année, l'écho sera planétaire. TV5 Monde diffusera la finale en 'streaming' sur l'Internet, indique le président du comité d'organisation Frédéric Boson.

Le direct est aussi assuré en Suisse sur les canaux de la télévision romande et de la télévision alémanique. Localement, la télévision régionale valaisanne Canal 9 assure aussi un direct. Et hors des frontières, les combats pourront être suivis sur France 3 Rhône-Alpes.

Les vaches d'abord

Cet engouement médiatique réjouit les organisateurs, sans provoquer de pression supplémentaire. 'Pour nous, en tant qu'organisateurs, ce qui compte ce sont les combats, les vaches, les éleveurs, le public', confie Frédéric Boson.

Car le site d'Aproz, où se déroule la manifestation, est prêt à accueillir sur deux jours plus de 400 vaches, leurs propriétaires et leur famille, et surtout une dizaine de milliers de spectateurs. La météo décidera de l'affluence. Le meilleur marketing du monde ne peut concurrencer le soleil.

Frédéric Boson en sait quelque chose. Il n'en est pas à son coup d'essai en matière d'organisation de combats de reines. Depuis trois ans, il orchestre l'organisation des combats d'automne à Martigny (VS). Et en 2007, il était déjà dans le comité d'organisation de la finale nationale. La météo avait été exécrable. Des trombes d'eau s'étaient abattues sur l'arène d'Aproz.

Tout est prêt

Cette année, les prévisions sont plus clémentes. Tout est prêt pour accueillir vaches, éleveurs, public, ainsi que les nombreuses personnalités qui profitent de l'événement pour se montrer.

Les intempéries des derniers jours ont pourtant fait craindre le pire. Le terrain était inondé mardi. Mais au final, l'eau ne venait pas des pluies et du ruissellement, mais d'une conduite qui s'était rompue. Tout a été remis en état, assure M. Boson.

Les vaches de la race d'Hérens ont la particularité de se battre entre elles pour établir une hiérarchie dans le troupeau. Depuis 1922, des combats sont organisés en Valais, mais aussi depuis quelques années dans d'autres cantons et dans le Val d'Aoste ou en Savoie. Une finale a lieu au printemps.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.