OC Oerlikon accélère le recentrage de ses activités

OC Oerlikon accélère le recentrage de ses activités

Photo: Keystone

Après la cession de son activité dans les techniques du vide, OC Oerlikon accélère son recentrage. Le conglomérat industriel schwyzois, qui veut économiser 100 millions de francs par an dès 2016, entend donner la priorité au segment des traitements de surface.

Dans un communiqué diffusé lundi à l'occasion de la journée des investisseurs, le groupe établi à Pfäffikon entrevoit 'un vaste potentiel' pour sa division Surface Solutions, spécialisée dans les traitements de surface. Celle-ci devrait à l'avenir tirer profit d'une demande accrue pour des matériaux plus légers, aux propriétés plus durables et aux performances améliorées.

OC Oerlikon entend dès lors poursuivre son expansion dans ce secteur. Le conglomérat de Suisse centrale, coutumier des cycles de restructuration et de réorganisation, va mettre à contribution sa trésorerie pour financer des acquisitions ainsi que sa croissance organique.

L'entreprise contrôlée par le milliardaire russe Viktor Vekselberg veut investir 'dans de nouveaux matériaux, technologies, services, secteurs d'activité et marchés'. Elle souhaite en particulier miser sur les procédés de fabrication dits additifs pour les métaux (additive manufacturing).

Ajustements

Les deux autres divisions du groupe, à savoir celle des machines et composants destinées à l'industrie des fibres textiles synthétiques (Manmade Fibers) et celle spécialisée dans les systèmes d'entraînement (Drive Systems) vont quant à elles au-devant de restructurations. Dans l'attente d'une reprise, les deux unités à la peine ces derniers mois verront leurs activités 'ajustées à la dynamique actuelle du marché'.

Si OC Oerlikon ne pipe mot sur l'impact des mesures envisagées sur l'emploi, le conglomérat industriel estime leur potentiel d'économie à 100 millions de francs par an dès 2016. Mais dans un premier temps, il devra passer dans ses comptes 2015 des charges uniques à ce titre de 90 à 100 millions.

Autre conséquence comptable de la restructuration de Drive Systems et de la faiblesse de ses marchés finaux, notamment celui des engins agricoles, OC Oerlikon passera un amortissement de survaleur (goodwill) de près de 470 millions de francs pour cette unité.

Cessions et acquisitions

Pour mémoire, OC Oerlikon a annoncé il y à peine deux semaines la cession de sa division Leybold Vacuum, spécialisée dans les techniques du vide au suédois Atlas Copco. Cette transaction stratégique, la 13e pour le groupe depuis 2010, devrait être finalisée d'ici à la mi-2016.

Et la semaine passée, le groupe a acquis la société américaine Laser Cladding Services, active dans le domaine des revêtements au laser pour le secteur de l'énergie. L'entreprise sise à Houston, dans l'Etat du Texas, a été intégrée à la division Surface Solutions, devenue la plus importante du conglomérat après le rachat l'an passé de Sulzer Metco.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.