Pagaille dans les trains entre Paris et le sud-ouest

Pagaille dans les trains entre Paris et le sud-ouest

Photo: Keystone

Pagaille sur le rail en pleins départs en vacances: 32'000 voyageurs ont été bloqués entre Paris et Bordeaux vendredi après-midi en raison de l'arrêt total du trafic TGV entre Paris-Montparnasse et le sud-ouest de la France. Un poteau de caténaire s'était affaissé.

La circulation, qui a pu être partiellement rétablie vers 19h30, avait été interrompue dans les deux sens à 15h40, sur les axes reliant Paris-Montparnasse à Bordeaux-Hendaye et Paris-Montparnasse à Bordeaux-Toulouse. En début de soirée, la SNCF a pu refaire rouler des trains entre Paris et Hendaye, même si à la hauteur de l'incident, seule une voie était ouverte à la circulation.

La SNCF prévoyait un retour à une situation quasi normale dans la soirée, mais encourageait ses clients à reporter leurs déplacements. Environ 32'000 passagers étaient 'concernés', dans les trains en circulation ou dans les gares, selon une source proche du dossier.

Selon la SNCF, 25 TGV ont été touchés et ont été retenus ou réacheminés en gare, précisant qu''aucune circulation n'est bloquée en ligne'. Aucun train n'était 'en détresse' en fin d'après-midi, les TGV qui avaient dans un premier temps été bloqués sur les voies étaient 'approvisionnés en eau' et tous 'climatisés'.

Accident sans blessé

L'accident à l'origine de cette interruption est survenu vers 15h30 sur la commune de Chalais, entre Libourne et Angoulême (Charente). 'Une voiture a heurté un poteau d'alimentation électrique', précise la SNCF sur son site internet. 'D'importants dégâts ont été constatés dans ce secteur', ajoute le groupe, qui a interrompu le trafic 'pour permettre à (ses) équipes d'intervenir'.

La voiture a fait une sortie de route et a 'percuté un pylône supportant des caténaires qui sont tombés sur la voie', a précisé la gendarmerie. L'accident, qui s'est produit sur une route se trouvant en bordure de voie ferrée, n'a fait aucun blessé, a-t-elle précisé.

Pagaille

Selon la SNCF, deux autres incidents ont par ailleurs perturbé le trafic au même moment: des incendies, survenus aux abords des voies près de Vendôme et de Bordeaux. Ils ont nécessité l'intervention des pompiers, mais 'sont désormais éteints', a indiqué une porte-parole du groupe.

'Une grue a été dépêchée sur place pour permettre la reprise partielle de la circulation en soirée', selon un communiqué de la SNCF. Tous les voyageurs bloqués seront exceptionnellement remboursés à 100% du coût de leur voyage, a indiqué la porte-parole de la SNCF.

Cet incident a provoqué la pagaille dans les gares, où plusieurs centaines de milliers de voyageurs étaient attendus ce week-end en raison des grands départs en vacances. A Montparnasse, les voyageurs tentaient vendredi en fin d'après-midi de se frayer un chemin devant les quais dans une chaleur tropicale, à la recherche d'informations.

La SNCF doit transporter cet été 24 millions de personnes sur longue distance, une hausse de 6% par rapport à l'année dernière.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.