Première journée à la tête de Credit Suisse pour Tidjane Thiam

Première journée à la tête de Credit Suisse pour Tidjane Thiam

Photo: Keystone

Tidjane Thiam, le nouveau patron de Credit Suisse a pris ses fonctions mercredi. Le Franco-Ivoirien succède à Brady Dougan, lequel a quitté mardi le numéro deux bancaire helvétique après avoir oeuvré pas moins de 25 ans pour l'établissement, dont huit à sa tête.

Patron de Credit Suisse depuis 2007, Brady Dougan figure au rang des rares dirigeants de grandes banques rescapés de la crise financière. L'Américain, dont la démission a plus qu'à son tour été évoquée, s'était encore récemment trouvé dans l'oeil du cyclone après l'amende de 2,8 milliards de dollars infligée par Washington au numéro deux bancaire helvétique dans le cadre du conflit fiscal.

Avant d'accéder au fauteuil de directeur général, l'Américain, né le 30 août 1959, faisait partie d'une jeune garde de banquiers placés à des postes clefs par Oswald Grübel. Ce dernier l'avait nommé en mai 2005 chef de la division banque d'affaires (Investment Banking). A ce titre, il avait rejoint la direction générale de l'établissement.

Brady Dougan a présenté pour la dernière fois en avril dernier les résultats trimestriels de Credit Suisse. Le même mois, lors de l'assemblée générale de l'établissement, le directeur général sortant a reconnu qu'il aurait pu se montrer plus prudent dans le développement de la banque.

Grosses attentes

La remarque concernait aussi bien les moments conjoncturels favorables que la période suivant la crise financière de 2008. Si Brady Dougan a reconnu avoir commis certaines erreurs, il avait aussi indiqué quitter l'établissement avec le sentiment du devoir accompli.

Son successeur Tidjane Thiam devra quant à lui répondre aux attentes que sa nomination annoncée le 10 mars dernier simultanément au départ de Brady Dougan a suscitées. Les investisseurs attendent notamment de l'ex-patron de l'assureur britannique Prudential qu'il renforce la capitalisation du groupe et en accélère la réorientation stratégique de la banque d'investissement vers la gestion de fortune.

Dans ce contexte, la présentation par le Franco-Ivoirien de la performance de Credit Suisse au 2e trimestre 2015, dans trois semaines, est elle aussi très attendue. Depuis l'annonce de la nomination de M. Thiam, l'action de l'institut zurichois a progressé de près de 14%.

Depuis le début de l'année, la hausse n'atteint cependant que 5,5%, reflet notamment de la chute liée à l'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse à mi-janvier. A l'issue du premier semestre 2015, l'indice des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) de la Bourse suisse a lui perdu 2,5%.

Parcours impressionnant

Agé de 52 ans et fils d'une nièce de l'ancien président ivoirien Félix Houphouët-Boigny et d'un journaliste sénégalais, compagnon de lutte du père de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, M. Thiam est diplômé de l'Ecole polytechnique et de l'Ecole nationale supérieure des mines de Paris. Après avoir obtenu un MDA, Tidjane Thiam rejoint en 1988 le cabinet de conseils McKinsey pour lequel il travaille à Paris et New York.

En 1994, il retourne à Abidjan, d'abord en qualité de directeur général du Bureau national d'études techniques et de développement, organe public chargé du développement des infrastructures et de conseil économique, puis ministre du plan. La carrière ministérielle de M. Thiam subit un coup d'arrêt en 1999 avec le renversement du gouvernement par l'armée ivoirienne.

Tidjane Thiam revient l'année suivante chez McKinsey à Paris, non sans avoir auparavant refusé le poste de chef de l'exécutif que lui offre l'homme fort de la Côte d'Ivoire, le général Robert Guéï. De 2002 à 2007, M. Thiam occupe plusieurs fonctions dirigeantes au sein de l'assureur britannique Aviva, avant d'en prendre la direction générale.

Cependant, fait assez rare dans la finance, M. Thiam renonce à son poste de directeur général pour accepter celui de chef des finances du concurrent Prudential. En 2009, le Franco-Ivorien, dont la presse britannique loue le charisme et le talent, est nommé directeur général de l'assureur. Il devient le premier Noir à diriger l'une des 100 plus grandes sociétés britanniques cotées. Marié, il est le père de deux enfants de 19 et 21 ans.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.