Rejet de la demande d'interruption du procès de Dieter Behring

Rejet de la demande d'interruption du procès de Dieter Behring

Photo: Keystone

Le Bâlois Dieter Behring n'a pas obtenu le renvoi de son procès. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a rejeté la demande de l'ex-financier, dont la débâcle a lésé plus de 2000 investisseurs et creusé un trou de plus de 800 millions de francs.

Un des deux avocats du Bâlois, Me Bruno Steiner, avait critiqué l'acte d'accusation dès l'ouverture du procès. Il avait demandé que le TPF exige du Ministère public de la Confédération qu'il le complète, ce qui aurait impliqué le report du procès.

En début d'audience, mardi, le président de la Cour des affaires pénales a rejeté la requête. Il a jugé que l'acte d'accusation remplit les conditions qui permettent la tenue du procès et que les questions soulevées par Me Steiner pourront être prises en considération dans la suite des débats.

Me Steiner avait également évoqué l'hypothèse d'un accord passé entre le MPC et le TPF. Il s'était étonné que l'enquête, initialement lancée contre dix accusés, se soit uniquement focalisée sur Dieter Behring, faisant de ce dernier le seul prévenu.

De 'pures spéculations'

Vendredi dernier, le MPC avait réfuté l'hypothèse d'un tel accord. 'Il n'y a pas de copinage entre le Tribunal pénal fédéral et le MPC', avait affirmé le procureur. 'Ce ne sont que de pures spéculations,' avait-il ajouté.

Lundi, le procureur de la Confédération, Michael Lauber, avait défendu la stratégie du MPC de se focaliser sur la seule personne de Dieter Behring. Le procès, qui n'a jusqu'ici pas dépassé le stade des questions préliminaires, peut véritablement commencer mardi avec l'audition du prévenu.

Il devrait durer tout le mois de juin. Les plaidoiries sont attendues le 22 juin. Selon l'acte d'accusation, Dieter Behring a lésé près de 2000 investisseurs entre septembre 1998 et octobre 2004. Ceux-ci ont subi des pertes estimées à plus de 800 millions de francs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.