Résultats en baisse pour Logitech au 1er trimestre

Logitech enregistre un bénéfice en chute libre au premier trimestre

Photo: Keystone

Logitech a subi une détérioration de sa rentabilité au premier trimestre de son son exercice 2015/2016, clos fin juin. Le marché a toutefois salué la performance globale du fabricant vaudois de périphériques informatiques.

Le bénéfice net trimestriel a chuté de 62% pour tomber à 7,4 millions de dollars (7,1 millions de francs), a indiqué jeudi le groupe. Les effets de change ont laissé des traces sur les comptes, ainsi que les coûts de restructuration. Le chiffre d'affaires a reculé de 2% à 470,3 millions de dollars. A taux de change constants, les ventes ont augmenté de 4%.

Les ventes au détail ont même progressé de 7% à taux de change constants. Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) hors normes comptables GAAP, a reculé de 24% à 31,5 millions de dollars.

Coûts de restructuration

Des coûts de restructuration de 13 millions de dollars ont péjoré la rentabilité du groupe, de même qu'une provision de 3,5 millions en lien avec l'enquête menée par la SEC, l'autorité américaine de surveillance des marchés financiers, sur des erreurs comptables.

Les résultats trimestriels du groupe vaudois sont nettement supérieurs aux attentes des analystes interrogés par l'agence financière awp, à l'exception du bénéfice net. Le directeur général Bracken Darrell se montre satisfait de la performance de l'entreprise.

'Après ce trimestre d'ouverture, j'ai un bon sentiment pour l'ensemble de l'exercice', a-t-il déclaré à l'agence awp. 2015/2016 sera toutefois une année pleine de défis dans la mesure où Logitech entend se concentrer sur ses activités de détail. Au premier trimestre, le groupe a enregistré une croissance organique de 7% dans ce secteur. 'Nous sommes en ligne', a-t-il résumé.

Objectifs confirmés

Logitech a confirmé ses objectifs annuels. La direction du groupe table sur un bénéfice opérationnel hors normes GAAP de 150 millions de dollars et une croissance des ventes de détail de 7% à taux de change constants.

Concernant les activités OEM (composants et produits pour autres fabricants), en recul de 32% au 1er trimestre et dont le groupe veut se séparer, une cession devrait intervenir encore d'ici à la fin de l'année, anticipe Logitech.

Action en verve

Les commentaires d'analystes sont plutôt positifs. Vontobel évoque des chiffres supérieurs aux attentes, avec un chiffre d'affaires tiré à la hausse par toutes les régions. Le groupe continue sa transformation en améliorant sa rentabilité intrinsèque et la direction a confirmé ses prévisions, se félicite la banque.

Credit Suisse parle de résultats solides malgré des vents contraires et salue notamment l'EBIT non GAAP, nettement supérieur à sa projection. Les investisseurs ont réservé un accueil favorable aux chiffres de Logitech. Vers 10h30, le titre bondissait de 6,8% à 14,15 francs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.