Schneider-Ammann veut augmenter le soutien aux PME

Schneider-Ammann veut augmenter le soutien aux PME

Photo: Keystone

Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann s'attend à une hausse du chômage en Suisse en raison du franc fort, mais pas à des vagues de suppressions d'emplois. Il entend tout de même poursuivre les aides aux PME tournées vers l'exportation.

En juin, M. Schneider-Ammann avait demandé à la Commission pour la technologie et l'innovation (CTI) de dispenser les PME d'une part des coûts à assumer lors de demandes de soutien. 'Maintenant, nous prévoyons d'augmenter le financement de la CTI', déclare le conseiller fédéral dans une interview diffusée dimanche par Schweiz am Sonntag. Intervenir de la sorte et 'influencer l'esprit' est le moyen le plus direct et efficace d'agir contre le franc fort, selon lui.

Lors de demandes de soutien auprès de la commission, les PME doivent prendre à leur charge la moitié des coûts totaux du projet. Elles doivent aussi verser en liquide 10% de la subvention fédérale au partenaire du projet de recherche. Cet allègement ne concerne que les entreprises de moins de 250 employés et dont au moins la moitié de la production est exportée.

Désindustrialisation

Du côté de l'emploi, M. Schneider-Ammann estime que la Suisse devrait difficilement pouvoir maintenir 'le faible taux' de chômage actuel de 3,1%. Même s'il y a des licenciements dans certaines branches ces prochains mois, il ne faut pas s'attendre à de grandes vagues de suppressions d'emplois, relève-t-il.

Le ministre de l'économie met toutefois en garde contre le 'danger de la désindustrialisation'. Selon lui, elle s'opère à petits pas: 'La Suisse ne doit pas suivre l'exemple d'autres pays européens, comme la France et la Grande-Bretagne, où il ne reste pratiquement plus que le secteur des services. Dans le cas contraire, nous ne pourrons plus donner des perspectives de travail à toutes les personnes du pays'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.