Suisse-UE: Simonetta Sommaruga lance un appel au calme

Suisse-UE: Simonetta Sommaruga lance un appel au calme

Photo: Keystone

La situation entre la Suisse et l'Union européenne est compliquée. Le contexte actuel impose de 'garder la tête froide', a martelé Simonetta Sommaruga jeudi à Lausanne devant quelque 800 décideurs. Elle estime qu'un nouveau vote serait 'extrêmement risqué'.

La présidente de la Confédération a rappelé que l'initiative contre l'immigration de masse n'a pas seulement été acceptée par 50,3% des citoyens le 9 février 2014. Dix-sept cantons sur 26 ont dit oui. Si un nouveau vote devait confirmer ce résultat, 'les conséquences pour les accords bilatéraux seraient fatales'.

Simonetta Sommaruga, qui s'exprimait dans le cadre du Forum des 100 de 'L'Hebdo', admet que l'insécurité qui prévaut est très désagréable. 'Mais, est-ce le Conseil fédéral qui a créé cette situation ?', a-t-elle lancé à l'assistance.

Principe intangible

Avec ses collègues du Conseil fédéral, la présidente intensifie actuellement les contacts avec les Etats membres de l'UE. La libre circulation des personnes est un principe intangible dans les capitales européennes, constate-t-elle.

Pour le reste, les réactions sont très diverses. 'L'idée que toute l'Europe a réagi de la même façon au vote du 9 février est fausse.' Un intense travail diplomatique est par conséquent nécessaire.

La conseillère fédérale veut exploiter la marge de manoeuvre que lui offre la phase actuelle de discussions. 'Avec des consultations, rien n'est gagné. Mais sans consultations, vous n'avez rien du tout.' A ses yeux, l'entreprise n'est pas impossible. Et une chose est sûre: la Suisse ne peut pas ne pas essayer!

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.