Sulzer supprime plus de 400 postes dans le monde, pas en Suisse

Sulzer supprime plus de 400 postes dans le monde, pas en Suisse

Photo: Keystone

Confronté des difficultés sur le marché des hydrocarbures, le groupe industriel zurichois Sulzer réduit ses capacités de production au Brésil, aux Etats-Unis et en Chine. Une restructuration qui touche quelque 410 employés.

'Le marché du gaz et du pétrole demeure difficile, conduisant à un faible niveau d'investissements et la suspension de projets', déplore Sulzer lundi dans un communiqué. Un contexte qui pousse la firme à réorganiser sa principale division, celle de production de pompes.

Le Brésil est particulièrement touché par ces mesures, avec la suppression de 90 postes à fin juillet à Jundiai. Le groupe a également décidé de fermer la fonderie de ce site, touchant 60 postes supplémentaires. Une quarantaine de salariés ont en outre été licenciés sur le site de Curitiba.

Chute du bénéfice net

Aux Etats-Unis, le groupe biffe une centaine de postes à Portland et une vingtaine à Brookshire. Enfin, en Chine, Sulzer supprime 80 emplois sur son site de Dalian et 20 à Suzhou.

Avec des résultats en forte baisse au premier semestre, le groupe avait averti de probables suppressions de postes. Pour mémoire, Sulzer a annoncé fin juillet un bénéfice net en chute de 94,5% sur un an à 26,8 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a quant à lui reculé de 6,6% à 1,39 milliard de francs. La multinationale a en outre revu ses objectifs à la baisse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.