Syndicom et Unia veulent une convention collective de branche

Syndicom et Unia veulent une convention collective de branche

Photo: Keystone

Syndicom et Unia veulent instaurer une convention collective de travail (CCT) dans la branche des transports routiers et de la logistique. Les deux syndicats revendiquent notamment la mise en place de salaires minimaux 'décents'.

Le catalogue des revendications propose encore une meilleure protection de la santé ainsi que des compensations pour le travail de nuit et du dimanche, ont expliqué jeudi devant la presse à Berne des responsables de syndicom et d'Unia.

La présidente d’Unia Vania Alleva a insisté sur la nécessité d'instaurer une CCT sectorielle, afin de lutter contre la sous-enchère salariale. 'Il est inacceptable que les salaires pratiqués ne permettent pas aux personnes qui travaillent de vivre dignement', a-t-elle dit.

Il faut se donner les moyens de contrôler les pratiques dans cette branche soumise à la sous-enchère à l’échelle européenne, a ajouté la présidente d'Unia.

En ce qui concerne la santé, les deux syndicats prônent une meilleure prise en compte. 'Les longues journées de travail, le manque de pauses et la pression sur les délais constituent des facteurs de stress qui nuisent non seulement à la santé des chauffeurs et chauffeuses, mais aussi à la sécurité routière', a relevé Alain Carrupt, président de syndicom.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.