Taisez-vous, je suis « en texting » avec Tsipras, s'énerve Juncker

Taisez-vous, je suis

Photo: Keystone

Jean-Claude Juncker s'en est pris mardi aux eurodéputés à Strasbourg qui critiquaient le temps qu'il passait sur son téléphone portable. Réponse cinglante du président de la Commission européenne: j'envoie des textos au premier ministre grec Alexis Tsipras !

'Cessez ce bavardage qui consiste à me dire que je regarde mon téléphone', a lancé M. Juncker devant le parlement européen, pour sa première prise de parole depuis le non des Grecs au référendum.

'Je suis en texting, comme on dit en franglais, avec le premier ministre grec, je ne sais pas si vous avez l'occasion de faire de même mais je dois faire cela aujourd'hui. Je fais mon travail', s'est emporté le Luxembourgeois, très impliqué dans les négociations sur le sort de la Grèce.

'En plus, donner de la Commission et de l'Europe l'idée que nous serions dans nos salons dorés et que nous ne regardions pas de près les conditions de vie de nos citoyens relève de l'absurdité du populisme élémentaire, de la démagogie malsaine, moi je m'entretiens chaque semaine avec des citoyens grecs', a ajouté M. Juncker.

Il répondait à Krisztina Morvai, une eurodéputée non inscrite (du Jobbik, le parti hongrois d'extrême droite) qui avait reproché au président de l'exécutif européen de rester agrippé à son portable et de ne pas connaître 'les problèmes de monsieur tout le monde'.

Remonté contre Varoufakis

Plus tôt, c'est le gouvernement grec qui s'était attiré les foudres de M. Juncker. 'Je n'accepte pas ici d'être qualifié de terroriste par le gouvernement grec', a lancé le président de la Commission, qui va demander des explications à Alexis Tsipras lors du sommet exceptionnel de la zone euro prévu mardi soir à Bruxelles.

L'ancien ministre grec des finances Yanis Varoufakis, qui a démissionné lundi, avait en effet accusé samedi les créanciers de la Grèce de 'terrorisme' et de vouloir 'humilier les Grecs'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.