Temps de travail: des banquiers ne devront bientôt plus pointer

Temps de travail: des banquiers ne devront bientôt plus pointer

Photo: Keystone

Certains banquiers ne devront bientôt plus pointer leurs heures. Leurs partenaires sociaux ont conclu cette semaine un accord, basé sur le projet d'ordonnance du Conseil fédéral sur la saisie du temps de travail.

Cette mesure concerne les employés touchant un salaire fixe annuel de plus de 120'000 francs, bonus exclus, dont les horaires sont souples. C'est ce qu'annoncent vendredi l'Association suisse des employés de banques (ASEB), la Société des employés de commerce (SEC) et l'Association patronale des banques en Suisse (AGV), dans un communiqué commun.

La nouvelle convention prévoit aussi une saisie simplifiée pour les collaborateurs qui gagnent moins, mais planifient eux-mêmes une grande partie de leurs horaires. Elle remplace la convention relative aux conditions de travail du personnel bancaire (CPB) négociée en automne dernier.

La nouvelle version de la CPB, à laquelle sont soumises 50 banques employant 70'000 salariés, entrera en vigueur une fois l'ordonnance adoptée par le Conseil fédéral. Et 'à condition que celle-ci corresponde au projet mis en consultation'.

Agir plus vite

L'accord conclu entre l'ASEB, la SEC et l'AGV reprend la solution présentée en février par le Département fédéral de l'économie (DEFR) de modification de l'ordonnance sur la loi sur le travail. Qualifiée de 'compromis raisonnable' par les trois partenaires sociaux, elle fait l'objet d'une procédure de consultation de durée réduite.

Le chef du DEFR Johann Schneider-Ammann vise une entrée en vigueur au troisième trimestre, afin d'alléger rapidement la charge administrative des employeurs, confrontés au franc fort.

L'Union patronale suisse (UPS), l'Union suisse des arts et métiers (Usam), l'Union syndicale suisse (USS), Travail.Suisse et le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) ont participé à l'élaboration du projet. A l'instar du secteur bancaire cette semaine, chaque entreprise ou branche devra ratifier la nouvelle pratique via une convention collective de travail.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.