Total signe un accord d'exploration offshore à Cuba

Total a signé avec le monopoleur cubain CubaPetroleo (Cupet) l'extension d'un pré-accord concernant son activité de vente de produits pétroliers, a annoncé mardi un porte-parole du groupe. Cet accord ne concerne pas l'exploration pétrolière en mer.

A l'occasion de la visite à Cuba du président français François Hollande, la multinationale française a signé avec Cupet 'un accord d'extension d'une lettre d'intention concernant un projet dans le Marketing & Services', la division de Total dans l'aval pétrolier.

Selon le site internet du groupe, Total est présent à Cuba depuis 1993, essentiellement dans la commercialisation de produits pétroliers (lubrifiants pour automobiles et pour l'industrie, GPL, additifs pour carburants).

Il apporte également 'une assistance technique' dans quatre aéroports du pays et mène une activité de négoce de produits pétroliers raffinés auprès de Cubametales, société d'import-export de minéraux et de métaux.

Total a par ailleurs expliqué que ce contrat ne concerne en aucun cas l'exploration pétrolière en mer. Une douzaine de sociétés étrangères ont exploré les eaux cubaines au cours des dernières années, sans trouver de pétrole. Total a creusé deux puits au début des années 1990 mais ceux-ci n'ont rien donné.

Depuis plus de dix ans, La Havane assure que sa zone économique exclusive au large de la côte nord-ouest de l'île abrite plus de 20 milliards de barils de réserves de pétrole.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.