Travailleurs chinois sans permis de travail à Baoshida Swissmetal

Travailleurs chinois sans permis de travail à Baoshida Swissmetal

Photo: Keystone

L'inspection du travail du canton de Berne a mis au jour une affaire de travail illégal chez Baoshida Swissmetal à Reconviler (BE) et à Dornach (SO). Six ouvriers chinois étaient employés alors qu'ils ne disposaient pas des permis de travail nécessaires.

'Trois personnes travaillaient à Reconvilier et trois à Dornach', a indiqué vendredi à l'ats Stefan Hirt, chef inspecteur du contrôle du marché du travail. M. Hirt revenait sur une information de la radio RTS. Les six ressortissants chinois avaient été dépêchés sur les deux sites par une entreprise étrangère.

Lors d'un contrôle mené par les inspecteurs du travail, ces ouvriers n'ont pas été en mesure de présenter les autorisations des autorités indispensables pour travailler en Suisse. Selon la radio RTS, ils étaient munis d'un visa business qui les autorise à faire du commerce en Suisse, mais pas à travailler.

Comme ils n'ont pas pu présenter les bons documents lors du contrôle, les inspecteurs du travail ont fait appel à la police. Le dossier a été transmis à la direction cantonale de l'économie publique, a précisé Stefan Hirt.

Ces travailleurs avaient été dépêchés en Suisse pour transférer une presse du site soleurois à celui du Jura bernois dans le cadre du regroupement des activités à Reconvilier. L'entreprise Swissmetal a été rachetée il y a trois ans par le groupe chinois Baoshida.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.