Trois skieurs hors-piste acquittés par le TC valaisan

Trois skieurs hors-piste acquittés par le TC valaisan

Photo: Keystone

Les trois skieurs hors-piste accusés d'avoir déclenché une avalanche à Anzère en 2009 ont été acquittés jeudi par le Tribunal cantonal valaisan (TC). La coulée avait légèrement blessé deux personnes qui évoluaient sur une piste balisée.

Le TC a retenu, en se fondant sur l'avis d'un expert, que la piste touchée par l'avalanche avait été dûment sécurisée et pouvait être ouverte au public. Par conséquent, le risque que des skieurs hors-piste déclenchent une coulée n'était pas 'objectivement prévisible, ce qui exclut une négligence'.

Les trois freeriders, deux hommes et une femme, sont donc acquittés et la totalité des frais est mise à la charge de l'Etat du Valais. Ce dernier devra en outre verser à chacun des prévenus acquittés une indemnité, dont le tribunal ne précise pas le montant.

Recours possible au TF

Le procureur en charge de l'affaire va examiner et analyser les considérants du jugement. Il décidera ensuite s'il fera recours auprès du Tribunal fédéral, a indiqué à l'ats le ministère public valaisan.

Le TC n'a pas reconnu la qualité de plaignant à la société de remontées mécaniques Télé Anzère, dont les prétentions civiles sont renvoyées devant un autre tribunal. Télé Anzère, qui n'a pas été inculpée dans cette affaire, avait déposé une plainte pénale et réclamait quelque 70'000 francs sur le plan civil.

Lors du procès en première instance, Me Xavier Fellay, l'un des avocats de la défense, avait déjà remis en cause la qualité de plaignant de Télé Anzère. S'appuyant sur une jurisprudence du Tribunal fédéral, il avait indiqué que le lésé peut être une personne dont il s'agit de protéger la vie et l'intégrité corporelle, mais pas les intérêts pécuniaires ou financiers.

Jugement attendu

Le jugement était très attendu au sein des sociétés de remontées mécaniques valaisannes et des professionnels de la sécurité des pistes. L'acquittement prononcé risque bien de faire des vagues.

Pour mémoire, le 27 décembre 2009, le danger d'avalanche était de degré 3 (marqué). Télé Anzère avait mis en place la signalisation et dispensé les informations nécessaires dans un tel cas.

Médecins freeriders

En 2014, le tribunal d'Hérens-Conthey avait reconnu les trois freeriders coupable d'entrave à la circulation publique par négligence. Ils avaient écopé de peines pécuniaires avec deux ans de sursis, soit 60 jours-amende pour la personne considérée comme le chef du groupe et 40 jours-amende pour les deux autres.

La coulée déclenchée ce 27 décembre 2009 avait touché plusieurs personnes évoluant entre contrebas sur une piste de ski balisée de la station d'Anzère. Deux d'entre elles avaient été ensevelies et légèrement blessées.

Les trois skieurs hors-piste, dont deux sont médecins, avaient participé aux recherches sur place puis avaient quitté les lieux. Ils avaient été identifiés quelques jours plus tard et dénoncés au juge d'instruction. Les deux skieurs ensevelis n'avaient pas déposé plainte pénale.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.