Un an de SwissPass: un succès pour les CFF malgré les critiques

Un an après son introduction, le Swiss Pass est sur la bonne voie, selon le bilan tiré vendredi par les CFF. Dès 2017, les abonnements unireseau et mobilis pourront y être chargés. La nouvelle carte à puce rouge essuie cependant toujours des critiques.

Quelque 1,9 million de clients détiennent la nouvelle carte à puce rouge, a indiqué Jeannine Pilloud, responsable CFF voyageurs vendredi devant la presse à Lausanne. Soit environ 418'000 abonnements généraux et 1,5 million d'abonnement demi-tarif.

Dès décembre 2017, les premiers abonnements communautaires unireso (Genève) et mobilis (Lausanne) pourront être chargés sur le Swisspass. D'autres communautés seront progressivement intégrées et des offres de loisirs viendront s'y ajouter, a-t-elle expliqué.

Les maladies de jeunesse ont été soignées, a affirmé Mme Pilloud, évoquant le litige concernant la protection des données ou les problèmes avec les appareils de contrôle.

Tous ne l'entendent cependant pas ainsi. Le Syndicat du personnel des transports (SEV) tire un bilan mitigé de l'introduction du nouveau sésame. 'Le personnel s'est habitué, bien que les contrôles durent plus longtemps qu'auparavant', a déclaré à l'ats Peter Moor-Trevisan, chef de la communication.

Pour le SEV, l'introduction du SwissPass n'est pas fondamentalement négative. Les CFF auraient surtout dû communiquer de manière plus honnête. On a promis un saut quantique, alors que pour beaucoup de clients, il s'agit plutôt d'un retour en arrière.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.