Un satisfecit pour le Conseil fédéral

Un satisfecit pour le Conseil fédéral

Photo: Keystone

Le Conseil fédéral peut être satisfait: les Suisses ont suivi ses recommandations dimanche. Ils ont repoussé les initiatives sur les criminels étrangers et contre la spéculation, et accepté le second tube routier au Gothard.

Le rejet de l'initiative sur l'imposition des couples ne contredit pas les plans du gouvernement.

L'UDC a poussé le bouchon trop loin avec son initiative pour le renvoi effectif des criminels étrangers. Le rejet à 58,9% de ce texte sonne comme un désaveu cinglant.

Les Suisses n'ont pas apprécié que le parti court-circuite les institutions en revenant avec une seconde initiative alors que le Parlement faisait son travail pour appliquer la première. La majorité a également estimé qu'il ne s'agissait pas d'une mise en oeuvre de la volonté du peuple, mais d'un tour de vis contraire à l'Etat de droit.

Hormis le Tessin qui l'a soutenue à près de 60% comme cinq petits cantons conservateurs, les autres cantons ont mis les pieds au mur. Avec le vote urbain de Bâle-Ville (70,2%) et de Zurich (65%), la Suisse romande figure en bonne place dans la fronde anti-UDC. Vaud a rejeté l'initiative par 66,6% devant Neuchâtel (65,3%), Genève (64,5%), le Jura (60,3%), Fribourg (59,1%) et le Valais (55%). Berne a dit 'non' à 59,9%.

Oui très clair au Gothard

La construction d'un second tube pour rénover le tunnel du Gothard, inauguré en 1980, a séduit 57% de Suisses. Seuls les cantons de Genève et de Vaud s'y sont opposés à respectivement 54,8% et 54,5% , estimant qu'elle pourrait prétériter des projets routiers romands.

Le Jura (50,2%) et Neuchâtel (50,6%) ont dit 'oui' du bout des lèvres. Le projet du Conseil fédéral a été mieux accueilli à Fribourg (55,4%), en Valais (56,5%) et dans le canton de Berne (57,7%).

Les Schwyzois se sont montrés les plus enthousiastes avec 68,2% des voix. Ils sont suivis par les Argoviens (68%) et les Obwaldiens (65,5%). Les cantons d'Uri et du Tessin, principaux concernés par la réfection du Gothard, ont eux accepté le texte respectivement par 55% et 57,8% des voix.

De justesse contre le PDC

L'initiative 'pour le couple et la famille - non à la pénalisation du mariage' a été rejetée par 50,8% des votants. Elle proposait de mettre un point final à l'affaire. Cette position de principe, pas contestée par les opposants, a valu une vague de soutien au texte. Mais les milieux libéraux et de gauche ont dénoncé la vision conservatrice de la famille portée par le texte.

Seuls huit cantons ont repoussé l'initiative (AR,GR,BL,BS,ZH,GE,VD,BE), mais cela a suffi à assurer une majorité de 'non' parmi les votants. Les rejets les plus nets sont venus des cantons urbains. Bâle-Ville a ainsi dit 'non' par 60,5%, suivi de Zurich (56,5%), Vaud (54,3%) et Genève (53,3%). A Berne (53,8%), les résultats de la Ville ont fait basculer le canton dans le camp du 'non'.

L'initiative a surtout fait un tabac dans les cantons catholiques ou conservateurs. Le champion du 'oui' est le Jura (60,1%), suivi du Valais (57%) et d'Appenzell Rhodes-Intérieures (55,7%). Fribourg a aussi accepté le texte par 53,6% et Neuchâtel par 51,9% des voix.

Pas de frein à la spéculation

L'initiative 'Pas de spéculation sur les denrées alimentaires' de la Jeunesse socialiste n'a jamais été donnée gagnante. Le texte qui se visait à lutter contre les famines et à stabiliser les prix des matières premières a été coulé par 59,9% des voix.

Les Nidwaldiens ont été les plus hostiles avec 69,2% de vetos devant les Obwaldiens (68,5%) et les citoyens de Appenzell Rhodes-Intérieures (67,4%). Seuls deux cantons ont accepté le texte: le Jura à 50,5% et Bâle-Ville à 50,4%.

Le rejet a été d'intensité variable en Suisse romande. Les Valaisans ont repoussé le texte le plus fortement (63,9%) devant les Fribourgeois (59,9%), les Vaudois (56,5%), les Genevois (54,5%) et les Neuchâtelois (54,4%). Berne a dit 'non' à 58,4%.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.