Une explosion fait des « dizaines de morts » au Nigeria

Une explosion fait des

Photo: Keystone

L'explosion qui s'est produite jeudi dans un complexe gazier du sud-est du Nigeria, rasant les bâtiments alentour, aurait fait plusieurs 'dizaines de morts'. Ce bilan émane du président nigérian Muhammadu Buhari.

'Mon coeur et mes prières vont aux familles en deuil, dans ces moments difficiles et douloureux', a déclaré le chef de l'Etat dans un communiqué. Plus tôt vendredi, un journaliste nigérian présent sur place, David Onwuchekwa, avait indiqué avoir 'compté une centaine de corps calcinés'. La police a, elle, fait état de 8 morts alors que la Croix-Rouge articulait le chiffre de quatre morts.

D'après des habitants de la ville de Nnewi, dans l'Etat d'Anambra, l'explosion s'est produite quand un camion a déchargé sa cargaison de gaz butane tandis que des habitants remplissaient leurs bonbonnes. Un incendie s'est alors déclaré, puis s'est étendu aux bâtiments voisins.

'C'était un immense brasier', a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat d'Anambra, Ali Okechukwu. Une enquête était en cours, a-t-il précisé alors qu'il se rendait sur place. L'incendie, alimenté par le gaz, s'est propagé instantanément, a déclaré James Eze, porte-parole de l'agence nationale des situations d'urgence.

Sur un large périmètre

'Toutes les installations situées jusqu'à 300 mètres ont été incendiées, des maisons à 400 mètres ont été touchées', a souligné M. Eze, qui s'exprimait par téléphone depuis le centre hospitalier universitaire de Nnamdi Azikiwe, qui accueille les blessés.

'J'ai vu l'explosion et j'ai dit aux gens autour de moi que nous devions courir, que c'était très dangereux', a raconté à la TV nigériane Chika Nwokolo, une employée qui a survécu à l'incendie. 'Nous avons couru mais le souffle m'a atteint dans le dos et je suis tombée', a-t-elle dit, montrant ses larges brûlures aux bras.

Selon des images de la télévision, le feu a détruit des réservoirs de gaz ainsi que des voitures et des vélos garés près de l'usine. Plusieurs dizaines de bonbonnes de gaz calcinées jonchaient le sol.

L'explosion a eu lieu dans une usine d'Inter Corp Oil Limited gas, filiale du conglomérat Chicason Group. Basé à Lagos, Chicason Group est un conglomérat aux multiples activités: objets en plastique, savons, produits alimentaires mais aussi du pétrole et du gaz. Il a également des activités dans la construction, l'immobilier, les mines, le transport routier et le tourisme.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.