Vers une pénurie de personnel à l'horizon de 2020, avertit Swissmem

Vers une pénurie de personnel à l'horizon de 2020, avertit Swissmem

Photo: Keystone

L'industrie suisse manque de relève, s'inquiète Swissmem. Quelque 100'000 employés des professions techniques prendront leur retraite au cours des cinq prochaines années et seul un poste sur quatre est en l'état assuré d'être repourvu.

La démographie est principalement responsable de cette évolution, constate Hans Hess, président de Swissmem, l'organisation faîtière de l'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), dans une interview parue dimanche dans l'hebdomadaire alémanique Schweiz am Sonntag.

Le manque de 75'000 collaborateurs qualifiés à l'horizon de 2020 résulte de l'arrivée en retraite de la génération dite du 'baby boom', résume Hans Hess. Et les efforts en vue d'accroître l'attrait des métiers industriels ne suffiront pas à eux seuls à combler la pénurie qui s'annonce imminente.

Recourir aux aînés

A ses yeux, une partie de la solution réside dans l'emploi à temps partiel des aînés. 'Beaucoup d'employés se voient continuer à l'âge de la retraite en diminuant leur pensum peut-être à 70%'. Les entreprises doivent répondre à cette demande en offrant de nouveaux modèles.

Hans Hess propose au passage de réfléchir aux salaires des collaborateurs les plus âgés. 'La logique qui se fonde sur plus on est âgé plus il faut payer est fausse'. Avec une telle approche, qui ne correspond pas à un critère de rentabilité, on contribue à sortir les plus de 50 ans du marché du travail, dit le président de Swissmem.

Main-d'oeuvre étrangère

Au-delà des solutions indigènes, l'industrie MEM devra se tourner vers le recours à la main-d'oeuvre étrangère, pour dénicher les spécialistes qui font défaut. Selon Hans Hess, il faudra un nombre net de nouveaux collaborateurs de 5000 environ par an.

Si le recrutement à l'étranger venait à manquer, beaucoup d'entreprises pourraient remettre en cause leur implantation en Suisse, note Hans Hess. C'est pourquoi la libre circulation des personnes avec l'Union européenne lui apparaît plus importante que jamais, de même que l'embauche de personnels issus d'Etats tiers.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.