Bienne désapprouve le vote communal pour les Suisses de l’étranger

Les Suisses de l’étranger ne devraient pas voter sur des objets communaux. La Ville de Bienne a répondu dans ce sens à une motion d’un député au Grand Conseil déposée en juin 2010. Le PBD Mathias Tromp proposait d’élargir le droit de vote actuel des Suisses de l’étranger au vote communal. Ces derniers peuvent actuellement se prononcer sur des objets fédéraux et cantonaux uniquement. Le Conseil-exécutif a préalablement consulté les municipalités, étant donné que la loi sur les communes leur donne autorité en la matière. Le Conseil municipal de la cité seelandaise a ainsi pris position la semaine dernière contre le droit de vote en matière communale pour les Suisses de l’étranger.

Le maire de Bienne Erich Fehr motive notamment sa réponse par deux arguments : premièrement, les personnes expatriées ne peuvent se prononcer sur des objets qui touchent à la vie quotidienne en ville ; deuxièmement ces personnes ne sont pas des contribuables biennois, il leur serait donc malvenu de donner leur avis sur des votes qui touchent aux finances communales par exemple.

Le Grand Conseil a d’ores et déjà accepté de transformer la motion en postulat qui a abouti à une consultation des communes bernoises. Le Conseil-exécutif devrait trancher sur le droit de vote communal des Suisses de l’étranger dans les mois à venir. /iwr

Partager

Météo

Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.