40,2% de progession du bénéfice du Crédit Suisse

ZURICH - Le Credit Suisse a fait bondir sa rentabilité lors des neuf premiers mois de l'année, dépassant déjà le résultat de l'année 2005. Malgré un léger recul au 3e trimestre, la deuxième banque helvétique dépasse les attentes et fait mieux que l'UBS.Le bénéfice net de janvier à septembre a progressé de 40,2% sur un an, à 6,65 milliards de francs, a indiqué le Credit Suisse Group. Ce résultat dépasse de 14% le record de 5,85 milliards réalisé sur toute l'année 2005. L'exercice en cours devrait se révéler exceptionnel, a relevé Renato Fassbind, chef des finances, lors d'une conférence téléphonique.De juillet à septembre, le bénéfice net s'est en revanche effrité de 1,4 %, à 1,89 milliard. Mais ce montant dépasse les attentes des analystes. La deuxième banque de Suisse fait ainsi mieux que sa rivale UBS, qui a déçu au troisième trimestre avec un bénéfice net de 2,2 milliards de francs, en recul de 21% sur un an. L'UBS devrait néanmoins aussi terminer l'année sur un record.L'afflux net de nouveaux capitaux s'est élevé à 88,5 milliards de francs lors des neuf premiers mois, soit une hausse de 47,4%. Près de la moitié provient de la gestion de fortune. Au 30 septembre, les actifs sous gestion se montaient à 1454,3 milliards, soit 6% de plus qu'à fin juin.Le Credit Suisse explique la diminution de sa rentabilité lors du troisième trimestre notamment par "le recul saisonnier" de la gestion de fortune. La division a dégagé un bénéfice avant impôt de 684 millions de francs (-5%). Sur neuf mois, le profit atteint 2,4 milliards (+24%).Dans la banque privée, segment qui comprend aussi la gestion de fortune, les activités poursuivies avant impôt ont enregistré un bénéfice de 3,453 milliards de francs au cours des neuf premiers mois (+17%).Malgré la baisse des revenus dans le négoce des actions, la banque d'affaires a vu son bénéfice avant impôt bondir de 175%, à 3,6 milliards. Le troisième segment du groupe, la gestion institutionnelle, a enregistré un fort recul. Le bénéfice net avant impôt s'est ainsi inscrit à 419 millions de francs (-45%).La Winterthur, cédée en juin au groupe français Axa, est désormais traitée en tant qu'activité abandonnée. L'assureur a enregistré un bénéfice de 424 millions au troisième trimestre et de 996 millions de janvier à septembre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.