Accueil mitigé pour le lancement de la PlayStation 3 en Europe

ZURICH - La Playstation 3 de Sony, sur laquelle son producteur table pour garder sa place de numéro un sur le marché des consoles de jeux face à ses concurrents Microsoft et Nintendo, a reçu un accueil mitigé en Europe. Les passionnés jugent son prix trop élevé.En Suisse, trois magasins proposaient dès minuit la nouvelle console, à Vevey (VD), Zurich et Grancia (TI). Quelque 250 adeptes de jeux vidéos étaient présents à Zurich. Toutes les consoles disponibles n'ont toutefois pas été vendues. A Paris et Londres, seule une centaine de fans ont fait l'ouverture des magasins.La nouvelle console du groupe japonais est vendue 899 francs en Suisse et 599 euros en France. Dans la capitale britannique, où les mordus aux jeux vidéo répondent habituellement présent, l'événement a été moins spectaculaire qu'annoncé. Peu de joueurs ont fait le déplacement.De même, en France, l'affluence n'était pas comparable aux files d'attente observées lors de la sortie de la Wii, proposée à 249 euros, qui avait suscité un réel engouement, ni de la Xbox 360 de Microsoft sorti il y a plus d'un an.Au pied de la tour Eiffel, le bateau aux couleurs de la PS3 n'avait attiré qu'une cinquantaine de jeunes esseulés, alors que les 1000 PS3 mises en vente étaient supposées s'arracher. Ecartés de la soirée car non acheteurs, certains joueurs qui avaient été conviés par Sony ont dénoncé l'organisation d'une opération fortement médiatisée, qui a viré au flop.La PS3, considérée comme un produit vital pour le groupe nippon dont la santé financière demeure fragile, a eu un parcours semé d'embûches. Sa commercialisation, en principe prévue au printemps 2006 dans le monde entier, avait d'abord dû être reportée en raison de retards de fabrication. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.