Alcan confirme la fermeture de son site d'électrolyse à Steg (VS)

STEG VS - Le producteur d'aluminium Alcan a confirmé la fermeture pour la fin avril, de son site d'électrolyse de Steg (VS), selon les syndicats. Cent quarante emplois sont concernés.Dans un communiqué, les Syndicats chrétiens interprofessionnels du Valais (SCIV) affirment qu'ils "n'acceptent aucun licenciement". Unia demande quant à lui une nouvelle fois au groupe canadien de chercher des solutions alternatives à la fermeture de l'électrolyse.Un groupe d'investisseurs étaient ces derniers temps en tractation pour reprendre l'électrolyse que le géant canadien avait condamnée définitivement le 12 janvier dernier. Le rachat achoppait toutefois sur la question, fondamentale pour cette industrie, du prix de l'électricité.Les SCIV demandent que "le plan social, élaboré par la commission du personnel de Steg et les syndicats SCIV/SYNA et qui met l'accent sur les retraites anticipées," soit appliqué. Les déplacements internes à l'entreprise doivent être la priorité, selon leur communiqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.